Qu’est-ce-que la botanomancie ?

Des siècles plus tôt, les Grecs observaient les feuilles soufflées par le vent afin de prédire les présages de Zeus. En ce temps, les arbres occupaient une place importante, car l’art de prédiction se faisait par des oracles. D’un autre côté, l’homme fait référence aux feuillages des arbres pour définir la saison et prévoir ce qui va en suivre. Ainsi, on entend parler de la botanomancie, l’art de prédire par les feuilles, les arbres et les fleurs. Si c’est la définition brève de la botanomancie, en quoi consiste réellement ce type de voyance ?

Qu’est-ce que la botanomancie ?

La botanomancie n’est autre que l’art de prédire l’avenir par les arbres, les feuilles et les fleurs. C’est également un art divinatoire. La prédiction peut ne pas répondre à des questions très précises mais ce qui se passait des siècles plutôt, était que les hommes regardaient et observaient les arbres et leur feuillage, afin de connaitre le temps qu’il fera. Qu’il pleuve ou qu’il fasse beau. Ou même comment la nouvelle saison se présentera ? La botanomancie est surtout cet art de prévoir le futur, le temps pour envisager la production et les récoltes.

Comment fonctionne-t-elle ?

Au temps ancien, on utilisait la botanomancie en inscrivant des lettres sur des feuilles d’arbre et les laissaient se faire souffler par le vent. Ce qui restaient clouées au sol constituaient le message et il suffisait de les rassembler pour les décrypter. Certes, elle ne s’appliquait pas à toutes les feuilles mais seulement à certaines feuilles spécifiques telles que celles de sauge, figuier, bruyère, laurier… Le plus souvent, les oracles utilisent celles de la sauge car la sauge tire son appellation du verbe « sauver ».

Dans quel intérêt se tourner vers la botanomancie ?

Tout d’abord, l’intérêt de la botanomancie réside dans le fait de consacrer un peu de temps à observer la nature, savoir l’apprécier car on n’a plus vraiment le temps de d’admirer le monde. Ensuite, la botanomancie a été un moyen pour les grecs de prédire le futur. Et aujourd’hui, on se maintient à cette idée de prédiction de l’avenir d’un couple, d’un enfant… Et d’ailleurs, on pense que l’homme et la nature sont liés. Le vent et les feuilles sont ce qui nous lient au ciel, d’où l’on peut interpréter les signes. Enfin, si on étudie bien la botanomancie, elle n’est pas couteuse alors rien ne nous empêche de la choisir comme mode de prédiction.

Les signes qu’une consultation de voyance est réussie
Mental : la voyance peut-elle faire l’étude de ma personnalité ?